< ˆ >
accueil         photo         recette         science         isolation
 
 
accueil
projet
matériaux
outils
étapes
événements
liens
bibliographie
faq
crédits

Isolation extérieure et « auto-construction »

Ce site est dédié au partage de notre expérience de pose d'un système d'isolation par l'extérieur constitué de matériaux à la fois performants et ayant un faible impact écologique. Selon l'importateur français (le procédé est allemand), nous serions parmi les premiers en France à l'utiliser en « auto-construction ».

L'idée principale est de montrer que des travaux de ce type sont accessibles à des non professionnels soigneux, et a fortiori à des artisans novateurs.

Plusieurs entreprises et marques sont mentionnées dans ces pages. Bien sûr, ces citations ne sont motivées que par le bien que nous pensons d'eux, nous n'en tirons aucun bénéfice particulier.

Murièle et François

Pour la visite (en images), suivez le guide...

Retour sur expérience

Presque 9 ans après le début de nos travaux d'isolation extérieure (avril 2016), nous n'observons pas le moindre signe de détérioration, ce qui est très satisfaisant. Bien sûr, poser 80 mm de fibre de bois sur un pavillon non isolé de 1930 ne va pas le transformer en habitation passive ! Cependant, le gain est indéniable. Que ce soit en confort intérieur, ou sur la facture de gaz. Il est toutefois probable que nous opterions aujourd'hui pour une épaisseur d'isolant supérieure (120 mm voire 160 mm).

Depuis 2007, nous avons terminé de remplacer les fenêtres et portes par des éléments mieux isolés (doubles vitrages de qualité). Nous avons réisolé la toiture (14 cm de fibre de bois en panneaux souples + 6 cm de panneaux rigides en sarking). Nous avons construit sur la quatrième façade une extension en ossature-bois dont les murs sont isolés avec 14 cm de fibre de bois en panneaux souples et avec 6 cm de panneaux rigides à l'extérieur. Et nous avons installé un poêle Hiemstra dans l'extension. Au final, nous sommes passés de 19°C maximum pendant l'hiver, à 19°C minimum et la consommation de gaz a été divisée par 4, alors que la surface chauffée a augmenté d'un tiers.

Il est à noter que les panneaux rigides (et plus denses) posés en toiture et à l'extérieur de l'extension ont un effet retardateur sur la transmission de la chaleur extérieure. Cela génère un confort d'été bien appréciable : le mur au sud-ouest peut être brûlant au toucher à l'extérieur, et la température intérieure rester autour de 25°C.

Vie du site

  • Mise en ligne de la version 1.7 le 21 mai 2018.
  • Les nouveautés :
    • Désormais, Unger-Diffutherm ne semble plus diffusé en France… Le lien précédent pointe vers le site allemand.
    • Retour sur expérience (ci-dessus).

Vous êtes le Ne visiteur depuis la première publication du site le 01 décembre 2007.

[Valid HTML 4.01!]

[ninucleaire-nieffetdeserre-org.gif]